La pub te fait manger tes morts

Il y a quelques jours je tombais par hasard sur un reportage de Bruce Lee à la télé. « Ouai trop cool Bruce Lee je le trouve trop classe même si j’ai vu aucun de ses films » me disait-je. Le docu y vante la carrière de l’acteur, la force de l’expert en arts martiaux et surtout la manière de vivre de l’homme et la portée de son influence. C’est le truc qui m’a le plus marqué : Bruce Lee devait être un des hommes les plus libres du siècle dernier.

Peu de temps après j’entends encore parler de Bruce Lee (normal du fait du 40ème anniversaire de sa disparition le 20 Juillet dernier) et scandale : des mecs ont osé faire « jouer » Bruce Lee dans une pub.

Rien qu’à l’idée de partager cette pub je préfèrerais me briser deux vertèbres pour pouvoir me péter dans la bouche. Non mais sans déconner.

tumblr_inline_mm4tf84Zpa1qz4rgp

Bon, reprenons.

 

Déjà Lee n’a ABSOLUMENT RIEN à voir avec du whisky. Merde où est le rapport entre l’alcool et une icone des arts martiaux ? Il faut plus qu’un baratin métaphorique sur l’eau tiré par les cheveux pour m’en convaincre, quant à l’équation Lee=Classe=Johnnie Walker là aussi c’est perché, bravo à l’équipe de connards qui ont brainstormé là-dessus et su vendre le concept. Mais le plus odieux dans tout ça reste de bafouer/souiller/violer l’image d’une icone qui a passé sa vie à se vouloir libre et honnête. Deux valeurs totalement en opposition avec le monde de la pub, comme c’est curieux.

Donc on en est là : une star meurt, ses valeurs perdurent, elle devient une icone puis quelques années plus tard on se réapproprie cette personne et agence de pub fait une marionnette cadavérique au service d’un message publicitaire. Mais le monde de la pub n’en est pas à son premier coup d’essai avec le héros de « la fureur du dragon ».

Quelques exemples tout aussi immondes :

Et oui ils ont fait pareil avec Audrey Hepburn, rien à rajouter si ce n’est que comparé au cas précédent, le produit, l’univers et la personnalité semblent plus fidèle à l’image de l’actrice glamour. Est-ce pour autant une raison de baser sa star-strategy sur une défunte ? Discutable.

Un bout de discours qui se veut en rapport avec les valeurs de la marque et BIM, t’as l’impression que John Lenon -homme libre à la tête de l’emploi quant à tenir un volant de vieux Van Wolvagen- te vend des bagnoles citadines. Et tout le monde y passe : Hitchcock, Monroe et plus récemment Yves Saint Laurent, jugeant que les bourgeoises ne savent pas se saper. Les temps changent Yvounet, en 2013 il n’y a pas d’autre solution que d’être bourgeoise pour s’acheter tes fringues. Bref cette campagne est un gang-bang qui sent la bête crevée.

Et puis je me suis souvenu de cette pub :

Cette. Pub.

tumblr_mpl6bdJm0H1rwu6nvo1_250

 

Alors finalement c’est pas non plus si alarmant, après tout on imagine assez bien Fernandel promouvoir un produit d’une région qui lui tient tant à coeur, ici si Fernandel devait se retourner dans sa tombe c’est plus pour sa réalisation que pour son concept ou son message publicitaire.

Bien sûr je ne pouvais pas en finir sans citer le trio gagnant : Hitler, Einstein, Guevara, utilisés à l’usure dans la publicité :

converse-shoes-che-guevara-small-98216

hitler

original_318320_6qEtOaH51SqENBRE61FE7CFm3

 

Seriously guys

 

 

 

Voilà, j’attends juste le jour où Johnnie Walker troquera l’image de Bruce Lee contre celle de Macaulay Culkin, là on pourra causer.

tumblr_mq7spkCyDo1spvg8qo9_250

By |2017-03-19T19:28:06+00:00juillet 23rd, 2013|Humeur|0 Comments

About the Author:

Designer graphique freelance et DA de ma propre vie, aussi chez L'Œil au Carré, Ex Topito, créateur timide de "Tout le monde te mate !"

Leave A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.