Pas d’images pour convaincre aujourd’hui, ni de bande dessinée en roue libre. Cette fois-ci je voulais vous parler d’un documentaire évoqué alors que j’écoutais un podcast sur ma radio préférée.
Il raconte l’histoire du groupe The Inspector Cluzo qui s’était bien fait connaître à l’aube des années 2010 et qui a tourné dans plus de 40 pays. En 2013 les deux membres du groupes rachètent une ferme dans leur Gascogne natale et qu’ils décident de rénover en plus de continuer leur vie d’artiste. Un peu plus d’un an après la ferme fonctionne en autogestion et le groupe vend ses produits locaux à la sortie des concert.

Mais autre que de faire du foie-gras pour le fun leur envie est surtout de revenir à une agriculture plus raisonnée et de revoir les paysans de leur coin redevenir maîtres de leurs terroirs, trop longtemps appauvris par les ravages de l’industrie agro-alimentaire. Et c’est peut être dans ce combat que l’on voit germer ce que devrait être l’esprit rock’n’roll, à savoir en plus du retour du Do It Yourself, des mecs qui avec leurs moyens sèment des variétés de graines non-conformes et menacées d’extinction pour vaincre avec leurs moyens l’emprise d’un géant comme Monsanto.